Le champ…

Promenade avec Diego. Je foule la prairie épaisse, faisant naître au ras de l’herbe un sauve-qui-peut de petites bêtes. Les insectes se lancent de feuilles en herbe, comme un arc-en-ciel en fuite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s