Persiennes.

Les volets sont entrebâillés à l’espagnolette. La lumière tamisée incite à la sieste… Douce pénombre de la maison, les jours d’été, quand maman baissait les stores.

Wind from the sea, 1947. Andrew Wyeth

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s